Nécrons Vs Salamanders

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nécrons Vs Salamanders

Message  Ben le Ven 2 Déc - 20:57

Bonjour à tous, ci dessous vous trouverez un rapide descriptif de la bataille ayant opposé ma collection de SM contre le count as nécron de Matanza suivit d'une petite histoire pour relater la bataille.

Débriefing « Assaut planétaire »

2 joueurs, 10100 points chacun, SM vs Count-as Nécrons, 5 bunkers, 7 points de stratagèmes.

SM : toute ma collection y passe (sauf 3 figurines…) donc pas d’optimisation...
- 14 QG: Vulkan en maître d’œuvre, 3 chapelains, pas d’archiviste et du capitaine en veux-tu en voilà!
- Blindage : 8 dreadnoughts (2 vénérables), 2 vindicators, 1 whirlwind, 2 rhinos, 2 razorbacks, 4 drops, 3 land raiders (1 de chaque).
- Près de la moitié de la 1ere compagnie (20 termis, 2 escouades de vétérans d’assaut et 1 de vétérans d’appui).
- La quasi totalité d’une compagnie de combat (4 escouades tactiques, 2 escouades dévastator, 2 escouades d’assaut dont une sans réacteurs, 1 escouade de commandement).

Nécrons : 4 QG (2 tétraques avec console, 2 seigneurs destroyers) ; 30 châssis ( !), 3 monolithes et je laisse le soin à Matanza de présenter le reste de sa liste sur ce post.

Nous avons joué 4 h, et fait 2 tours complets et le tour 3 nécrons. Après, nous n’avions plus trop le temps et surtout, je ne pouvais plus gagner…

Je vais commencer par un résumé des performances (tir puis close) des 2 armées au tour par tour et enfin par une petite histoire narrative retraçant tout çà (histoire de camoufler ma déculottée…).

Tour 1 Nécrons :
Bombardement préliminaires : 14 tirs (!) : 1 SM, 1 vindic’, 1dread, 1 rhino de moins et les 2 razor sonnés.
1 incident de FeP seulement (grâce à l’observateur au sol) mais l’unité est détruite (1 seigneur destroyer et 5 spectres).

TIR : le dernier vindic est détruit
ASSAUT : dépeceurs vs SM, 2 morts partout et 0 relevé chez les dépeceurs.

Tour 1 SM :

TIR : 2 destroyers dont 1 qui « ressuscite », 4 guerriers (3 relevés), 8 guerriers, 1 dynaste qui se relève et que je nommerais « l’indestructible », 1 spectre
ASSAUT : dépeceurs/SM, 1 mort contre 3 – spectre/SM, 1 contre 3, - « l’indestructible » qui se relève…

Tour 2 Nécrons :

TIR : 7 termi, 1 drop
ASSAUT : 1 land raider, 1 drop, 1 whirlwind, 1 razor – spectre/SM, 2 partout.

Tour 2 SM:

TIR: 1 destroyer, 6 prétoriens ( 3 se relevant), 1 dynaste (« l’indestructible”) qui se relève encore et toujours…, 6 dépeceurs (3 qui renaissent).
ASSAUT : vétérans/cours royale, 7 contre 2 (qui se rèlevent) alors que j’ai chargé… Les scarabées psychomachin font pas plaisir … - spectre/SM, 1/0 – 1 monolithe (raté 2 fois au tir de multifuseur…)

Tour 3 Nécrons :

TIR : 1 capitaine, 6 SM d’assaut, 1 chapi termi, 3 termi d’assaut, 1 capitaine termi, 6 SM d’assaut de plus, 7 termi normaux et 1 bunker… (OUCH ça fait mal …)
ASSAUT : 3 vétérans d’assaut, 1 razor et les 10 vétérans d’appui.

Impossible de gagner pour moi et manquant de temps, on ne termine pas le tour 3…
avatar
Ben

Messages : 343
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 34
Localisation : Matoury

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nécrons Vs Salamanders

Message  Ben le Ven 2 Déc - 20:59

Et maintenant, devant vos yeux ébahis: la victoire des SM Wink...

Vulkan était confiant. Il était bien accompagné et les indices qu’il avait récolté au cours de son précédant voyage lui avaient permis d’espérer.
Il avait l’espoir de retrouver une des reliques sacrées du chapitre éparpillées par le Primarque lui même avant de disparaître. Il allait enfin être l’égal de ses glorieux prédécesseurs.

Mais avant cela, il allait devoir patienter un peu. L’astropathe de la barge de bataille avait détecté un signal de détresse faible qui s’était arrêté aussi vite qu’il était apparu.
Les Salamanders déviaient donc de leur route initiale et mettaient maintenant le cap sur Icarv VI.
Ce monde n’avait qu’une valeur stratégique limité mais ils devaient savoir ce qu’il était advenu du régiment de la garde posté sur cet avant-poste reculé. Tel était leur devoir : ils étaient avant tout des space marines au service de l’Impérium et de l’Empereur.

Vulkan qui avait en charge le commandement des forces ne voulait prendre aucun risque et voulait que cela soit traité aussi vite que possible pour minimiser le temps perdu.
Aussi ordonna-t-il le déploiement de la totalité de la 5e compagnie et de tous les vétérans et dreadnoughts présents sur les différents vaisseaux de guerre du chapitre de cette expédition.

Un briefing réunissant tous les capitaines et sergents eut lieu peu avant le déploiement.
Tous étaient d’accord sur le fait qu’il fallait être prudent et investir au plus tôt les bunkers avant de partir à la recherche de renseignement.
Les membres de la 10e compagnie allaient manquer mais il y aurait sur place suffisamment de space marines pour espérer trouver rapidement la raison de ce message.

Les forces furent divisées en 3 groupes :
- 3 escouades au nord dans le bunker principal.
- 3 escouades au sud dans la partie secondaire de la base.
- 1 groupe de combattant en transport au centre, non loin de la zone d’atterrissage.
La majorité des vétérans serait gardée en réserve, prêt à intervenir en cas de besoin.

Le déploiement se déroula sans encombre. L’entraînement et la discipline permit à chacun de trouver sa place et de se préparer pour la suite.

Malheureusement, personne ne pouvait prévoir ce qui allait se dérouler sur cette planète…

A peine quelques instants après leur arrivée, un message lourd de sens et de menace retentit dans l’avant-poste : « Je suis Simothek le semeur de mort et ce monde m’appartient. Soumettez vous et mourrez ».

Instantanément un barrage d’éclairs vert émeraude frappa la totalité de la base, des pertes furent à déplorer mais ce n’était rien comparé à ce qui allait survenir par la suite. De nombreux nécrons émergèrent du sol tandis que d’autres apparaissaient au loin.

Un silence de mort tomba sur le camp et les squelettes de métal avançaient en compagnie d’engins qui volaient à quelques centimètres du sol.

Les nécrons tirèrent les premiers et engagèrent les space marines dès qu’ils le purent.

La bataille venait de commencer et les Salamanders avaient leur réponse…
Icarv VI était un ancien monde nécropole et les nécrontyrs avaient supprimé toute trace d’humanité sur ce monde qu’ils réclamaient.

Les échanges de tirs furent meurtriers de part et d’autres mais à la différence des nécrons, les space marines touchés ne se relevaient pas…
La technologie tesla des nécrons abattaient les géants en armure verte avec une grande facilité alors que les bolts avaient du mal à infliger suffisamment de dégâts pour provoquer la dématérialisation de tous les guerriers nécrons. Pourtant, aucun Salamander ne bougea et tous conservaient une grande discipline de tir. Les capitaines donnaient leurs ordres pendant que les chapelains vociféraient des litanies de haine.

Vulkan décida de faire appel aux vétérans pour apporter le combat aux nécrons. Ils ne pouvaient espérer gagner le duel à distance malgré le nombre de frères de bataille.
Les terminators et les vétérans d’assaut se téléportèrent dans la zone de combat et marchèrent sous une tempête de tirs à fission.

Le manque d’armes lourdes se faisait durement ressentir. Les salamanders ne pouvaient espérer détruire tous les véhicules nécrontyrs… Ils se faisaient pilonner et les corps à corps ne tournèrent pas à l’avantage des stoïques space marines. Les nécrons de rang élevé utilisaient un armement et un équipement hétéroclites, dévastateurs et puissant.

Plus de la moitié des forces space marine avaient été détruite et les places fortes n’avaient pas été épargnées non plus.

Vulkan sentait que la victoire lui échappait et sans espoir de l’emporter, il décida de désengager les survivants.
Le repli fut organisé et tous furent téléportés sur les barges de bataille.

Les Salamanders venaient de subir une cuisante défaite mais la mission initiale de Vulkan ne pouvait être compromise plus longtemps.

Les pertes étaient importantes et le chapitre mettrait du temps à panser ses blessures.
Les nécrons venaient de démontrer qu’ils n’étaient pas des adversaires à sous estimer.

Vulkan ordonna le bombardement orbital de la planète. Ce Simothek ne devait pas rester vie, la menace qu’il représentait était trop grande…

Le père de la forge regarda les torpilles cycloniques embraser le ciel et la surface d’Icarv VI.
Il avait déjà la tête ailleurs : une relique sacrée l’attendait quelque part et il devait la trouver.
avatar
Ben

Messages : 343
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 34
Localisation : Matoury

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum