Pas de pitie sur le pripet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pas de pitie sur le pripet

Message  Dino Dharric le Sam 3 Déc - 16:03

Russie, nord des marais du Pripet. Après quelques accalmies dans les combats, les états major ont décidé de reprendre les hostilités. La ferme fortifiée de Rebrov (qui aurait pu être riche) devint vite un objectif majeur. Alors que les russes avaient l’intention de contrôler la région en prenant position sur les hauteurs, les allemands avaient pour ordre de prendre la ferme et de repousser les bolchevik. Les allemands évoluèrent vite sur tout le front, alors que les russes s’installèrent sur les collines dominants la ferme, et envoyaient un détachement de fusiliers vers les bâtiments. Après quelques échangent d’artillerie, les russes avaient conquis une position forte. Des tirs violents contraignirent les allemmands à se mettre à l'abris. Mais ils réussirent à repousser de la ferme les russes, mais, ayant subi de nombreuses pertes, ils durent renoncer et se replier. C’est une victoire tactique pour les russes qui brisérent l'offensive allemande.
avatar
Dino Dharric

Messages : 702
Date d'inscription : 20/01/2010
Age : 51
Localisation : Nercillac

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de pitie sur le pripet

Message  shas'o puretide le Sam 3 Déc - 17:35

"Hier soir, nos courageux camarades de la 7ème section d'infanterie, menée par le général Grimmjov, ont affronté les envahisseurs fascistes qui se massaient au nord du Pripet. Ces barbares, pensait pouvoir continuer plus longtemps a malmener nos troupes. Ils ont compris, à leurs dépends que nos camarades artilleurs ne font pas dans la demi mesure. Ayant investi bravement, sous le feu nourri de l'ennemi, le petit bâtiment de gardes qui se trouvait sur le champ de bataille, nos camarades soldats y ont récupéré de précieux documents qui en aucun cas n'aurait du tomber entre les mains des fascistes. N'ayant réussi qu'a tuer quelques uns de nos hommes, les barbares ont lâchement abandonné le combat, poursuivi par le feu nourri de l'artillerie commandée par le camarade général. Les fascistes ne sauraient rester impunément sur les terres de la grande Union Soviétique.
Camarades! La victoire est proche!"

Commissaire Oslov, responsable des informations du front.
avatar
shas'o puretide

Messages : 564
Date d'inscription : 20/03/2010
Age : 21
Localisation : Quand tu le saura, il sera trop tard...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum