FATE OF KONOR (le fluff)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

FATE OF KONOR (le fluff)

Message  Argon Ker Naoned le Jeu 3 Aoû - 14:33



Ultramar brûle. Les bandes de guerriers putrides de la Death Guard, sous la conduite du Primarch démon Mortarion, assaillent furieusement l’empire stellaire des Ultramarines. Ce conflit a une ampleur telle qu’il menace de noyer les étoiles dans le sang et la terreur. Les légions Heretic Astartes et l’engeance monstrueuse du Chaos ont déjà dévasté un monde après l’autre, tout en semant la corruption insidieuse des divinités obscures. Mais tout espoir n’est pas perdu. La résurrection du Primarch Roboute Guilliman a permis de freiner l’élan irrésistible du Chaos. Au prix d’une série de batailles sanglantes, les forces de l’Imperium, avec le secours des Space Marines Primaris, ont repris suffisamment de mondes pour obliger leurs ennemis détestés à battre en retraite pour pouvoir se ressaisir.

À présent, les adorateurs du Chaos cherchent à reprendre l’avantage en se frayant un chemin à travers les lignes impériales vers Macragge, le monde chapitral des Ultramarines. S’ils y parviennent, le plus solide bastion impérial du secteur sera en fâcheuse posture, et les forces de Guilliman seront coupées de leurs arrières. Dans ce but, les forces du Chaos doivent prendre un site stratégique, le système Konor. Alimenté par la puissance industrielle du monde-forge Konor, ce centre de production alimente la machine de guerre impériale en munitions et en flux logistiques divers. Peuplé et prospère, avec des garnisons bien équipées, le système Konor représente le rêve glorieux d’Ultramar. Et, chose cruciale, il se trouve garder un des itinéraires de transit warp stables vers le système Macragge. Si on n’arrête pas au plus vite la progression du Chaos, Konor ne tardera pas à tomber, et la route d’Ultramar sera grande ouverte.

Toutefois, les guerriers de l’Adeptus Astartes ne renonceront pas à leur domaine sans combattre. Les Ultramarines se dressent avec noblesse et courage face à la déferlante du Chaos, et prélèvent un lourd tribut sur l’ennemi par le fer et le bolter. Ils ne sont pas seuls. Le rouleau compresseur militaire de l’Astra Militarum entre en action tel un poing blindé fait de colonnes de chars dévastatrices et d’innombrables régiments d’infanterie, qui réduit tout en poussière sur sa route. Des Chapitres de Space Marines épars dépêchent des renforts vers la zone de guerre, pour prêter main-forte à leurs frères. D’énigmatiques Tech-Priests de l’Adeptus Mechanicus délèguent leurs légions d’acier, et de puissants Imperial Knights marchent à grands pas sur les champs de bataille sanglants, pareils à d’antiques dieux de la guerre.

Chaque combattant, bolt ou bombe est crucial, car la horde du Chaos qui déferle sur le système Konor est inimaginablement vaste. Les soudards de la Death Guard avancent implacablement, le feu ennemi ricochant sur leur armure ou se perdant dans leurs replis de chair malade. Ils déchaînent en retour un déluge de toxines et de maladies liquéfactrices. L’engeance du Chaos s’accompagne de démons qui exultent à la perspective de tourmenter le monde matériel. Des bandes de l’Heretic Astartes, des millions et des millions de cultistes dégénérés, et mille autres horreurs s’abattent sur Konor, attirés par son aura de souffrance comme des requins pistent le sang.

Des xenos rapaces aux motivations troubles cerclent autour de ce brasier de destruction. Des Orks s’invitent par millions à ce conflit gigantesque, ravis par ce carnage grandissant. Les Aeldari et les Drukhari se tiennent davantage en retrait, offrant leurs services en tant que mercenaires ou s’adonnant à des raids dans quelque but indicible. Les Tyranids et les T’au venus de la Bordure Orientale cherchent à profiter de l’escalade de la violence, tandis que les Nécrons eux-mêmes détachent des forces d’invasion pour exploiter la confrontation entre espèces récentes dans l’espoir de rétablir leur domination d’antan.

La guerre n’épargnera pas le moindre recoin du système Konor. Si les desseins de l’Heretic Astartes aboutissent, les mondes du système serviront d’armes contre le domaine d’Ultramar.
Les forces du Chaos forceront le passage vers Macragge, et ce phare radieux de l’Imperium risquera rien de moins que l’anéantissement.

Retrouvez le sector Konor: https://konor.warhammer40000.com/?lang=fr#

_________________
Non sans raison tombent les feuilles de la Lorien....
avatar
Argon Ker Naoned

Messages : 753
Date d'inscription : 16/04/2011
Age : 42
Localisation : Cognac

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: FATE OF KONOR (le fluff)

Message  Argon Ker Naoned le Lun 18 Sep - 13:33

FATE OF KONOR Tour 1 (septembre) :  Astaramis










Astaramis est un monde ruche organisé et lourdement défendu. Il abrite la plus grande concentration d’habitants du système de Konor et est un puissant symbole de la suprématie impériale.


Après avoir gagné un élan significatif à travers leurs premières victoires dans les environs du système Konor, les armées du Chaos se répandent à travers la région tel du poison dans le système vasculaire de l’Imperium.

Une grande partie de l’armada du Chaos se dirige sur Astaramis, la planète la plus peuplée du système.
Avec ses cités foisonnantes ordonnées en immenses anneaux concentriques, ce monde-ruche prospère et bien gouverné est un étalon du grand rêve qu’est Ultramar.
Cependant, même les formidables plates-formes de défense d’Astaramis et sa garnison de vétérans ne suffisent pas à contenir la marée qui approche.
L’armada du Chaos lance des salves de torpilles magmatiques, et ses macro-canons pulvérisent les fortifications planétaires avant d’engloutir des régiments entiers de défenseurs dans des tempêtes de feu fulgurantes.
L’Heretic Astartes et ses alliés s’abattent sur la planète lors d’assauts orbitaux cinglants en éradiquant tout ce qui bouge tandis qu’ils marchent implacablement en direction des cibles à haute valeur stratégique.

Lors de la Grande Croisade, le Primarch des Ultramarines, Roboute Guilliman, atterrit sur Astaramis.
Au cours des siècles qui s’ensuivirent, la population en vint à le voir comme un saint, et à ériger d’immenses temples et statues en son nom. En apprenant le retour de Guilliman après sa torpeur plusieurs fois millénaire, un courage nouveau a investi le cœur des habitants d’Astaramis, qui luttent bravement face aux incessantes attaques. Des temples du Palier du Sauveur à la Porte Quintus cyclopéenne, les rues résonnent du chuintement des tirs de laser et des détonations des projectiles de bolters.

Malgré toute la ténacité et la dévotion du peuple d’Astaramis, il ne peut tenir seul.
L’envahisseur progresse d’heure en heure, prenant les blocs d’habitation les uns après les autres. Des forces xenos ont aussi été repérées sur la planète, aidées dans leurs projets inconnus, leurs tueries ou leurs pillages, par la confusion des combats. Les forces impériales ont déjà été forcées de se replier dans les spires les plus retranchées de la ruche, et les districts extérieurs ne sont guère plus que des terrains vagues jonchés de débris à présent.

Si les renforts n’arrivent pas rapidement, le Chaos saignera l’Imperium de la plus grande source de main-d’œuvre du système Konor, et détruira un puissant symbole de la foi impériale.

_________________
Non sans raison tombent les feuilles de la Lorien....
avatar
Argon Ker Naoned

Messages : 753
Date d'inscription : 16/04/2011
Age : 42
Localisation : Cognac

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: FATE OF KONOR (le fluff)

Message  Argon Ker Naoned le Lun 18 Sep - 13:40

Fin tour 1:


Victoire de l’Imperium sur Astaramis!





Astaramis a tenu bon. Les forces du Chaos ont apporté la terreur et la mort sur ce monde-ruche resplendissant, mais l’Aquila flotte toujours sur ses plus hautes spires.




Les forces du Chaos et des Eldars Noirs se jetèrent sur Astaramis comme des loups affamés, apportant la ruine et la terreur à ce fier monument à la gloire d’Ultramar. Pourtant, quand la fumée se dissipa et les fusillades se turent, le monde-ruche tenait bon, malmené mais invaincu. Malgré les pertes horribles subies durant les premières phases de l’attaque du Chaos, les armées de l’Imperium se retranchèrent pour repousser avec détermination chaque assaut sous une grêle de lasers et de bolts, avant de recourir à des poignards, des armes de fortune et même leurs poings quand le corps à corps s’avéra inévitable.
Malgré tous leurs efforts, les envahisseurs chaotiques ne parvinrent ni à briser le moral des défenseurs, ni à les déloger de leurs fortifications. Leur rage et leur frustration furent exacerbées par une série d’attaques éclair menées par les Aeldari des craftworlds, qui émergèrent du labyrinthe caché de la toile pour s’en prendre à l’arrière-garde du dispositif du Chaos, tenue par des renforts Tau. Il n’y avait pas d’alliance formelle entre l’Imperium et ces dangereux pillards, mais les Aeldari ont leurs propres raisons d’agir. Rafales de shurikens et faisceaux d’énergie dévastèrent les rangs des envahisseurs et, lorsqu’ils parvinrent à se regrouper pour faire face à cette menace, les xenos disparurent aussi vite qu’ils étaient arrivés, ne laissant derrière eux que les carcasses fumantes de leurs victimes.
Cette prise par les flancs ralentit considérablement la progression des forces du Chaos, donnant ainsi le temps aux renforts de Space Marines Primaris de rejoindre Astaramis. Incapable d’effectuer une percée pour s’emparer du Port Céleste de Praxima, la masse des légions hérétiques ne put qu’assister impuissante à l’atterrissage de régiments de guerriers à la mine résolue et de colonnes de blindés lourds venus combler les brèches dans les lignes impériales. Mètre après mètre, la force d’invasion du Chaos fut repoussée vers les zones résidentielles externes des cités-ruches, jusqu’à ce que la bannière d’Ultramar se dresse fièrement au sommet de la plus haute spire du Palier du Sauveur, symbole de la puissance impériale et défi adressé aux envahisseurs hérétiques.
À la suite de cette victoire capitale, le haut commandement impérial accrut immédiatement la production de munitions sur Astaramis, et promulgua un décret ordonnant à tout humain en âge de combattre de prendre les armes pour défendre Ultramar. L’ajout de tels effectifs aura une importance vitale durant les batailles à venir, car la guerre dans le système Konor est loin d’être finie…

_________________
Non sans raison tombent les feuilles de la Lorien....
avatar
Argon Ker Naoned

Messages : 753
Date d'inscription : 16/04/2011
Age : 42
Localisation : Cognac

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: FATE OF KONOR (le fluff)

Message  Argon Ker Naoned le Lun 18 Sep - 13:50

FATE OF KONOR Tour 2 (Octobre) :  KONOR



thèmes 2:


Tour 2: Élites (si votre liste d'armée est réglementaire, et contient un détachement type avant garde (Élite))

vous remporterez 2 points à votre camp.









Le monde forge de Konor est un engrenage vital de la machine de guerre d’Ultramar, et ses quartiers-manufactorum tentaculaires produisent sans relâche armes, munitions et chars de combat.




Konor est la capitale industrielle et productrice de carburant du système éponyme. De fait, ce monde forge est un objectif vital à la fois pour l’Imperium et les forces du Chaos. La Death Guard et ses alliés ont réuni une immense force d’invasion afin de conquérir la planète, comprenant des contingents de mercenaires xenos et des hordes de cultists fanatiques se comptant par millions.
La main-d’œuvre sera essentielle dans la guerre d’attrition qui se profile. L’assaut du Chaos sur Konor a débuté il y a quelques jours par un bombardement orbital apocalyptique déchaîné par des salves de missiles Inferno et d’ogives toxiques depuis des space hulk corrompus et des vaisseaux de classe Despoiler. Les armées de l’Adeptus Mechanicus tout comme l’atmosphère de la planète furent ravagés par un mélange de virus dévoreurs de chair et de gaz suffocants. Presque la moitié de la puissance industrielle de Konor fut détruite, et les envahisseurs font débarquer leurs troupes en un flot incessant. Les commandants Heretic Astartes ont jugé nécessaire l’étendue prodigieuse de la destruction des infrastructures de Konor car, même ainsi, le monde forge est capable de produire des quantités considérables de chars d’assaut et de munitions. Si le Chaos vient à contrôler la planète, les milliards d’esclaves capturés par sa flotte d’invasion mis au travail dans les manufactorums augmenteront encore cette production.
L’effort de guerre de l’Imperium de l’Humanité dans le système Konor, et dans le conflit plus large qui fait rage aux quatre coins d’Ultramar, sera sérieusement entravé si Konor vient à tomber entre les griffes du Chaos. De fait, le haut commandement impérial a autorisé le déploiement de plusieurs armées afin de relever les assiégés. L’Archmagos Gother Zymus et ses légions Skitarii ont encore le contrôle du Temple Forge de Cladis et de ses domaines, et bénéficient du renfort des Imperial Knights de l’opiniâtre maison Raven. Malgré des pertes brutales, l’ennemi s’enfonce davantage à l’aide de ses troupes d’assaut blindées et de ses machines démons, et creuse un sillon sanglant à travers les entrailles brisées des manufactorums et des arcologies. Dans ce no man’s land infernal, des escouades de tireurs d’élite traquent leurs proies dans les décombres enfumés et cherchent à sécuriser des objectifs clé comme les relais vox, les raffineries de prométhium ou les précieux generatorums encore intacts.

_________________
Non sans raison tombent les feuilles de la Lorien....
avatar
Argon Ker Naoned

Messages : 753
Date d'inscription : 16/04/2011
Age : 42
Localisation : Cognac

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: FATE OF KONOR (le fluff)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum